Interview Combattant Français de MMA au Canada

Sherbatov mma

Un jeune combattant français de MMA expatrié au Canada s’entraînant au sein du club Sherbatov MMA

mmafightsport.com a pris contact avec ce jeune français installé à Montréal dans le but de réaliser une entrevue, afin qu’il nous explique sa vie de combattant, ce qui l’a poussé à faire une carrière de MMA à l’étranger et enfin de connaître ses motivations.

Pour commencer, peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Tout d’abord bonjour et merci pour votre intérêt et votre implication envers les arts martiaux.

Je m’appelle Ugo Durel je suis un Français de 21 ans originaire de la Barbade expatrié au Canada, à Montréal, je combats sous les couleurs de Sherbatov MMA dans la catégorie des 155 livres : 70 kg.

Tu as décidé de partir t’installer au Canada pour quelles raisons ?

Plusieurs raisons… mais la principale est que l’approche du MMA par notre gouvernement en France a beaucoup de retard comparé à l’étranger. Certes j’aurais pu choisir un autres pays, mais le fait que le Québec se rapproche en beaucoup de points de l’hexagone a fait pencher la balance.

Pourquoi as-tu choisi le MMA ?

Je suis un touche à tout et en dehors de l’engouement actuel pour ce sport je l’ai choisi pour l’aspect complet que demandent les arts martiaux mixtes.

Depuis quand pratiques-tu le Mixed Martial Arts ?

Je pratique le MMA depuis maintenant presque 2 ans.

As-tu pratiqué d’autres arts martiaux ? Si Oui lesquels pendant combien de temps ?

Oui, bien sûr. J’ai commencé par le judo à l’âge de 5 ans jusqu’à la ceinture Marron pour me diriger en parallèle vers le Pencak Silat pendant 4 ans jusqu’à ma révélation pour le MMA.

Peux-tu nous parler de ton club le Sherbatov MMA ?

Sherbatov est un club d’arts martiaux très complet dirigé par deux frères : Boris et Yoni, chacun d’eux a sa spécialité. Il y en a vraiment pour tous les goûts, nous disposons de plusieurs salles, dont une de musculation. Sherbatov est situé à Laval à 10 minutes de Montréal.

Pourquoi as t-eu choisi ce club quand on connait la réputation du Tristar Gym ou plusieurs français comme toi s’entraînent.

Quand je suis arrivé sur Montréal, j’ai d’abord choisi un premier centre d’entrainement très bon pour la préparation physique, beaucoup moins pour ce qui est technique et approche du combat.

Le problème d’un pays réputé pour un sport est que l’on y trouve de tout au niveau de l’enseignement.

Après mes débuts et un mauvais combat avec ma première équipe, mon choix s’est tourné vers Sherbatov MMA parce que j’ai eu un bon feeling et de belles perspectives d’avenir avec eux. J’aurai très bien pu m’orienter vers le Tristar qui a de très bon résultats et de grands combattants mais je ne suis pas du genre à aller quelque part pour la réputation ou car d’autres y réussissent, ce qui fonctionne pour certains ne fonctionne pas forcément pour d’autres.

Je suis un combattant qui a besoin du côté humain en plus du reste et Sherbatov est devenue bien plus qu’un club c’est comme une deuxième maison.

Avec qui t’entraînes t-eu ? Il y a-t-il d’autres français avec toi au Sherbatov MMA ?

Nous sommes actuellement environ 10 à évoluer à haut niveaux, il y a des boxeurs de niveau international, un champion du monde de BJJ, un champion canadien et un champion du monde de lutte. En MMA, Vladimir Starcencov un poids lourd russe qui a remporté son premier combat pro au dernier Ringside sur un sublime KO sera de nouveau dans la cage du Ringside le 17 Mars prochain.

Un autre combattant français avec une grosse expérience de la cage en Angleterre doit bientôt  nous rejoindre, rien n’est encore signé mais ça devrait se faire rapidement je vous tiendrais au courant.

Quel est ton palmarès MMA si tu as déjà combattu ?

Oui j’ai combattu en MMA un mois après mon arrivée à Montréal sous les couleurs de ma première équipe. Je regrette un peu d’avoir accepté car c’était encore trop tôt je n’étais pas assez prêt, j’ai perdue par décision. Heureusement ce n’était qu’un combat de préparation donc il ne comptait pas pour ma fiche professionnelle !  J’ai changé de team depuis et ma façon de travailler, je suis maintenant près pour partir à la guerre.

Combien de fois t’entraînes-tu par semaine ?

J’ai un programme d’entraînement de 6 jours/semaine avec 2 entrainements par jours.

C’est vraiment intense cela donne entre 2 et 5 heures d’entraînement quotidien, mais c’est sans doute ça la clef du succès.

Quelle sera la date de ton prochain combat ?

Aucune date n’est encore fixée, je peux juste vous donner une fourchette : entre 2 à 6 mois et ce sera mes débuts chez les pros.

Que penses-tu des récents évènements lié à la légalisation du MMA en France ?

Les choses ont enfin l’air de bouger et je trouve ça bien !

Après je pense que nous allons encore devoir nous battre pour faire accepter ce sport dans les mœurs et cela doit passer par une plus grande information et par une réelle médiatisation.

Penses-tu que la France est prête ou qu’elle a peur de voir tous ces judokas quitter les tatamis pour s’entraîner au MMA ?

Comme je l’ai dit précédemment, je pense que la France n’ai pas assez informée et au courant de ce qui se passe autour du MMA. Le public garde encore en mémoire une image négative et ultra-violente, comme il se faisait lors des premiers UFC par exemple. Après au niveau des craintes du gouvernement concernant les tatamis, oui c’est possible quand on constate que les judokas adultes ne représentent que 30% des licenciés français.

Et enfin as-tu des conseils pour tous ceux qui souhaitent s’installer au Canada comme toi afin de s’entraîner au MMA ?

Sans rire, décision et valises faîtes ça nous a pris environ une semaine avec ma chérie pour partir, autant vous dire presque sur un coup de tête. Je ne pense donc pas être d’un très bon conseil pour les départs à l’étranger quand on voit comment s’est déroulé le mien !

La compétition est rude ici vu le nombre d’aspirants combattants et c’est ce qui permet d’évoluer plus vite vers un haut niveau. Alors mon seul conseil sera le suivant : pour faire sa place ici il faut avoir une réelle motivation et être prêt comme tous les sportifs à faire des sacrifices. 

Je ne regrette pas du tout mon choix et si c’était à refaire je le referais certainement encore plus rapidement. 

Ugo Durel nous te remercions pour cette interview, nous reviendrons vers toi dans les prochains mois pour connaître l’évolution de ton parcours en MMA et d’apporter quelques photos et vidéos de ton entraînement au club Sherbatov MMA en te souhaitant bonne continuation et bon courage pour tes prochains combats.


6 commentaires pour Interview Combattant Français de MMA au Canada

  1. papa dit :

    Pas de problèmes, j’ai confiance bis

  2. Hi,

    C’est très intéressant cet interview d’un combattant français de MMA expatrié au Canada car j’ai appris pleins de choses !!!

    @ très bientôt,

    Kamal

  3. le démasquer dit :

    OHHHHH le beau mensonge, ce jeune homme est le roi du mytho, d’abord pilote pro de moto, puis joueur pro de football américain le voilà combattant en MMA

  4. enzo maigrot dit :

    ugo on veut de tes nouvelles ce qui peuvent nous en donner « répondre à ce commentaire » merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à  venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.