Articles MMA : octagon celeste

INTERVIEW ARIANNY CELESTE

Arianny Celeste

Interview Arianny Celeste

Entrevue Arianny Celeste par Alain Fournier

Alain Fournier : Vous êtes octagon girl pour l’UFC depuis plusieurs années maintenant. Quels sont les avantages et les inconvénients de ce type d’emploi?

Arianny Celeste : Le meilleur côté de cet emploi est sans contredit de pouvoir assister aux meilleurs combats. Voir les meilleurs combattants au monde donner tout ce qu’ils ont. Mon travail avec l’UFC me permet de voyager partout dans le monde et de rencontrer des gens de différentes cultures. C’est vraiment ce que j’aime le plus de ce travail.

Le pire inconvénient, je dirais que c’est de devoir faire avec toute la publicité. En prenant cet emploi, je ne me serais jamais attendu à ce genre de succès. Se faire envahir dans notre vie privée, c’est ce que je trouve le plus difficile.

Alain Fournier : Le fait d’être souvent sur la route, cela doit nuire aux relations amoureuses.

Arianny Celeste : Oui, exactement, cela complique nos relations personnelles.

Alain Fournier : Votre semaine a été très occupée, vous avez entre autres complété vos photos pour votre nouveau calendrier 2013. Pouvez-vous nous parler du calendrier 2013?

Arianny Celeste : Oui. Nous avons fait les photos à Miami et je ne m’attendais pas du tout à devoir affronter une alerte à l’ouragan (Isaac). Lorsque je suis arrivée sur place, j’étais quelque peu frustrée  par cette situation. Nous avons fait les photos alors que l’ouragan sévissait, dimanche dernier. Cependant, le résultat est à couper le souffle. On dirait que je suis dans une sorte de tempête tropicale ou quelque chose du genre.

Finalement, tout s’est bien déroulé et l’ouragan a passé rapidement. Nous avons pu attaquer la plage pour y faire de superbes photos. Ce calendrier va certainement surpasser le précédent. Il est vraiment beau.

Alain Fournier : Vous mêlez-vous aux décisions créatives du calendrier ou faites-vous confiance à une compagnie spécialisée?

Arianny Celeste : Je travaille avec une équipe de spécialistes et je garde un œil sur tout ce qui se fait. Je leur donne mes idées et nous en discutons tous ensemble.

Alain Fournier : La semaine dernière est sorti la nouvelle vidéo du groupe Deadmous5 où vous faites quelques apparitions. Comment s’est déroulé le tournage et est-ce une aventure que vous aimeriez faire plus souvent, de la télévision, vidéo ou même le cinéma?

Arianny Celeste :   La vidéo de Deadmous5 est simplement incroyable. Je pense qu’ils ont déjà atteint le million de vues sur YouTube. Tout a bien fonctionné pour cette vidéo, de la création à la réalisation. Je suis très heureuse d’avoir pu participer à ce projet.

Pour la 2e partie de la question, je me verrais bien faire de la télévision que ce soit comme actrice ou animatrice. C’est un projet pour le futur. Présentement, avec l’UFC, c’est plus difficile à cause de tout le voyagement. Par contre, j’ai mon équipe d’agents et j’essaie de faire le maximum d’audition lorsque je reviens à la maison. Mais oui, c’est dans mes projets.

Alain Fournier : Il y a deux ans paraissait un numéro mémorable du magazine Playboy. Depuis que vous avez fait la couverture de ce prestigieux magazine, qu’est-ce qui a le plus changé?

Arianny Celeste : Cette couverture m’a aidé à me trouver plus de travail. Je n’aurais jamais pensé, un jour, poser nue pour Playboy. Cependant, je suis très fiere du résultat. Je suis heureuse de l’avoir fait.

Alain Fournier : Lorsque l’on demande aux amateurs de nous nommer des « Cage Girl » ils peuvent sans problème en nommer plusieurs. Lorsqu’on leur demande d’en faire autant pour les « Ring Girl » aucune ne nous vient en tête. Pourquoi cette différence de popularité?

Arianny Celeste : Premièrement, nous ne sommes pas des « Cage Girl »  mais bien des Octagon Girl. Je pense que c’est parce qu’on aide à promouvoir un style de vie saine, sexy et en santé. Nous avons du Sex Appeal sans être vulgaire. Nous promouvons la vie saine et c’est ce qu’est l’UFC.

Alain Fournier : Parlant de l’UFC, 2 évènements sont prévus d’ici à la fin de l’année au Canada, soit Toronto et Montréal. Allons-nous avoir l’honneur de vous y voir?

Arianny Celeste : Bien sûr! J’adore le Canada. C’est l’un des pays où j’aime le mieux voyager, surtout à Montréal! J’adore les restaurants, l’atmosphère, les clubs, … J’aime tout de Montréal.

Alain Fournier : Nous avons une question du public qui nous vient de PH Chartrand. Pratiquez-vous les arts martiaux mixtes? Pensez-vous faire le saut dans l’octogone pour un combat?

Arianny Celeste : Je m’entraine en arts martiaux mixtes, Je fais du Muay Thai, du Kick boxing,… Cependant, je ne me battrai jamais. Ce n’est pas mon truc. Jamais je ne voudrai combattre, je vais laisser ça aux combattants (e)s Rires

Arianny Celeste Maxims TOP 100

Arianny Celeste

Avant de finir, j’aimerais ajouter. J’ai terminé l’enregistrement d’une chanson originale. Elle sera disponible très bientôt. Nous sommes en train de finir la vidéo et j’ai déjà des contrats pour des apparitions en spectacles. C’est mon prochain projet, un single et un vidéoclip.

La belle Arianny Celeste s’est récemment confiée à Alain Fournier sur sa vie dans le MMA, ses passions et ses ambitions. Pour ceux qui ne la connaîtraient pas encore, Arianny Celeste est certainement l’octogone girl la plus populaire du MMA.