Interview Président de la FPAMM

FPAMM MMA FRANCE

Interview du Président de la FPAMM « Fédération de Pankration et Arts Martiaux Mixtes

C’est le 21 mai 2012 que Cheick Kongo annonce officiellement la création de la FMMADA (anciennement FMMADA ). Comme tout bon parrain, Cheick Kongo a tenu à présenter lui-même à tous les fans et pratiquants la naissance de ce bébé tant attendu.

Car l’événement est de taille : le MMA, pourtant interdit en France, souhaite être reconnu et met toutes les chances de son côté. Le consensus et la légitimité d’abord car la FPAMM est le fruit de la décision de plusieurs présidents ou représentants de clubs affiliés à la Ligue Pro. La légalité ensuite car la nouvelle fédération s’est dotée des règlements du club sportif et du CNOSF. Enfin l’expérience et la confiance car un président tel que Gérard Garson ne se trouve pas à tous les coins de rue ! Ce médecin ORL et ancien président de la fédération française de karaté, rend le MMA plus crédible pour les autorités et plus rassurant pour les curieux.

Rappelons que le but d’une fédération est de promouvoir une activité sportive en organisant des manifestations, en la vulgarisant mais aussi en l’enseignant. La volonté des instances dirigeantes du MMA de fonder une fédération démontre l’organisation, la cohésion et la qualité qui existe dans ce sport. Il ne s’agit pas seulement d’un lieu de violence mais d’un sport qui se dote de règles strictes et qui est loin des images des débuts. Notons que l’idée n’est pas nouvelle puisqu’une Commission Nationale de MMA (CFMMA) existe déjà sous couvert de la fédération de full contact et disciplines associées. Pourtant la FPAMM exprime la volonté du MMA d’être une discipline à part entière qui reconnaît ses influences, telles que le pancrace qui est une discipline associée, mais qui souhaite cohabiter avec elles et non se fondre en elles.

Voici une interview vidéo de Gérard Garson, président de la FPAMM, une fédération reconnu par la FILA.

Il revient sur son parcours professionnel sportifs, il a commencé par le Karaté.

Il a également travailler dans secteur médical du sport.

Gérard Garsp expose les critères pour légaliser le MMA en France :

  • Nombre minimum de licenciés
  • 3 ans d’existance;
  • Budget stable
  • Accord du Ministère

La FPAMM à pour objectif l’organisation de plusieurs stages et de compétitions de Mixed Martial Arts.

Interview du Président de la FPAMM Video :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à  venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.