GSP ne dit pas non à Silva

GSP vs Diaz Punch

GSP ne dit pas non à Anderson Silva Video

Voici une interview réalisée par TVAsport.ca avec le champion du monde canadien de MMA, Georges Saint-Pierre qui combattra le 16 Mars 2013 au Bell Center contre l’américain Nick Diaz à l’UFC 158 au Centre Bell. Le combat déjà programmé par l’UFC avait été annulé à l’UFC 137.

Avant de voir la vidéo de son interview en français, quelques questions en avec Georges Saint-Pierre:

Interview avec GSP :

Que détestes-tu le plus à l’entraînement?

La routine.

Quel est ton pire cauchemar?

Un rêve récurrent de la mort que j’ai fait par le passé. Je tombais en bas d’un édifice, ça me coupait le souffle et je me réveillais.

À quoi rêves-tu la veille d’un combat?

Je dors mieux que je dormais avant, mais je me fais toujours des scénarios dans la tête.

Es-tu pour ou contre les bagarres au hockey?

Je suis contre les coups salauds, mais pour les bonnes bagarres d’homme à homme. Ça fait partie du spectacle.

Qui est le combattant le plus salaud que tu aies rencontré sur le circuit?

B.J. Penn. Quand je tenais sa jambe pour aller au sol (en 2006, UFC 58), il me frappait à un œil avec une phalange d’un pouce. C’est illégal, mais les arbitres n’avaient pas vu le geste.

Quel a été le moment le plus dur de ta carrière?

Contre Carlos Condit (à l’UFC 154 à Montréal en 2012), j’étais pas mal amoché, je crois. Ça m’a demandé beaucoup physiquement.

Quel est le coup qui t’a fait le plus mal?

Durant les entraînements, sûrement. Mais Matt Serra m’a fait mal, j’étais étourdi lors de ma défaite contre lui (à l’UFC 69 en 2007). Penn m’a déjà fait mal avec un uppercut. John Fitch m’a déjà bien eu avec un coup au corps (à l’UFC en 2008), et Condit quand il m’a frappé à la tête avec un pied. Tu ne peux pas laisser paraître que ça fait mal.

Quelle est la pire question à laquelle tu aies répondu?

Quand le gars m’a demandé devant tout le monde si j’allais «me contenter du minimum» contre Nick Diaz. Ça, ça m’avait déçu. Je travaille fort et je suis sensible. Sinon, je n’aime pas me faire parler d’un combat subséquent à mon prochain combat. C’est un gros «X» pour moi et c’est un manque de respect pour mon adversaire.

Quel est le pays où tu es le plus adulé?

En Asie! Aux Philippines, au Japon… les gens sont un peu fanatiques sur les bords là-bas. Ils prennent beaucoup de photos!

Voudrais-tu voir les rounds de cinq minutes abolis?

Oui. Des rounds, ça brise le tempo. Je suis de la vieille école, j’aimerais voir des combats de 25 minutes en continu. De cette façon, tu vois vraiment qui est le meilleur.

Source : TVA sports

Interview vidéo en français avec GSP :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à  venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.