Bertrand Amoussou président de la CNMMA répond a Rougier de la FFJudo

UFC vidéo

Voici l’interview vidéo du président de la Fédération Française de Judo JL Rougé par le magazine l’Equipe.

 

 

Cette vidéo a bien entendu fait scandale parmi les nombreux pratiquants de Mixed Martial Arts, l’ignorance du président de la FFJ est déconcertante à propos de cet discipline. Je ne ferais pas mieux que le président de la CNMMA pour contester ses propos alors je vous laisse lire son interview. La fédération française de Judo est très influente auprès du Ministère des Sports, car c’est le sport de combat de référence en France, et la FFJ sait très bien que ses licenciés pourraient partir pour favoriser la pratique du MMA, sport beaucoup plus lucratif. Cela s’est vu dans d’autre pays où de nombreux judokas désertent les tatamis pour le free-fighting. Teddy Riner a même laissé entendre une éventuelle reconversion dans le MMA.

Réaction de Bertrand Amoussou :

Je viens d’écouter l’ITV de Mr JL Rougé, Président de la Fédération Française de Judo et en tant que président de la Commission Nationale de MMA, je me devais de réagir.

Mr Rougé, vous nous expliquez que les sports de combats doivent veiller à respecter l’intégrité physique des combattants et de ne pas les mettre dans des situations dégradantes en les mettant dans des cages.

Ne vous en déplaise, mais ce que vous appeler la cage est la surface de combat la plus sécurisé pour les combattants de MMA. Pourquoi ?

Vous êtes d’accord avec moi pour dire qu’une surface de combat doit être délimité par une zone ouverte (comme c’est le cas au Judo) ou une enceinte fermée. Ne vous ayant jamais entendu dénoncer l’existence des rings, j’imagine que vous en convenez.

Le ring (surélevé de plus d’un mètre en compétition) justement est adapté aux sports dits de contact avec absence de saisie et de projection au sol. C’est le cas de la Boxe Anglaise, de la Boxe Thailandaise, de la Boxe Française, du Kick Boxing etc… Il n’y a donc aucun risque pour les combattants de ces disciplines de se faire projeter à l’extérieur du ring pendant les phases de combat.

La particularité du MMA est qu’il est non seulement un sport de contact mais également un sport ou les projections (comme en Judo) sont fréquentes pour la recherche de soumission au sol (comme au Judo).

Certains organisateurs d’événement comme L’UFC sont donc obligés pour éviter les sortis violentes hors du ring et donc dans un soucis de prévention de l’intégrité physique des pratiquants d’utilisé un espace complètement fermé que vous appeler avec mépris « Cage », pour justement éviter ce genre d’accident.

Je porte également à votre connaissance que des essais ont été menés pour créer une aire de combat qui ne soit pas assimilé à une « Cage » avec notamment du plexi glace mais tous se sont révélés moins efficace en terme de sécurité que ce qui existe aujourd’hui.

Pour la petite histoire, un de mes élèves a été projeté hors d’un ring pendant une tentative de projection. Ce soir là, nous avons évité le pire. Ceci ne serai jamais arrivé dans une « Cage ».

Pour en finir avec cette histoire de « Cage », je me promenais cet été aux abords de Paris Plage ou des trampolines étaient disposés à l’usage des enfants. Ces trampolines étaient entourés d’une toile en forme de grillage et le tout ressemblait étrangement à une « Cage ». A ma connaissance, personne ne s’en est offusqué et aucun parent n’est allé se plaindre à la Mairie de parie pour la situation dégradante dans laquelle les enfants étaient mis.

En ce qui concerne les frappes au sol et la soit disant dangerosité du MMA, je vous recommande de lire une étude faite par la très sérieuse et très réputé Johns Hopkins University School of Medicine Department of Emergency Medicine sur ce thème, dont voici les conclusions :

« During the 635 professional MMA matches, 300 of the 1,270 athletes sustained documented injuries with an injury rate of 23.6 per 100 fight participations. Most common reported injuries were lacerations and upper extremity injuries. Severe concussion rate was 15.4 per 1,000 athlete exposures, or 3% of all matches. No deaths or critical sports-related injuries resulted from any of the regulated matches during the study period. Age, weight, and fight experience did not statistically increase the likelihood of injuries after controlling for other covariates. »

Il y a très peu de sports de combat qui peuvent se vanter de telles statistiques et surtout pas le Judo.

Mr Rougé, comme vous le savez, j’ai été en équipe de France de Judo de nombreuses années et vous étiez mon Directeur Technique National. Vous dites que le sport n’est pas la guerre et qu’on doit pouvoir se serrer la main et boire une bière si on le souhaite après le combat. J’ai tout simplement envie de vous dire : Venez voir comment cela se passe dans notre milieu. Venez voir un événement en direct et jugez par vous-même. J’y suis depuis maintenant 16 années et je n’ai jamais vu autant de respect entre des combattants qu’en MMA.

Je suis Judoka de naissance qui aime les arts martiaux et qui respectes toutes les pratiques de combat. C’est ce que m’a appris l’école du Judo et son code morale. Ce sont également ces même valeurs que j’essaie d’inculquer à mes élèves judokas, Ju jitsukas ou pratiquant de MMA.

Non, Mr Rougé, les combattants de MMA ne sont pas stupides. Je suis, je dois le dire très choqué par ces propos insultant.

Les combattants de MMA sont issus de toutes les classes sociales de la société. Vous serez je pense très surpris du niveau d’étude de certains combattants professionnels et de leur niveau d’éducation.

Je trouve même le raccourci que vous laissez entendre très limite entre sport de contact et pauvreté. Vous nous servez le vieux cliché du pauvre ouvrier qui doit se battre à la force de ses poings jusqu’à la mort s’il le faut pour nourrir sa famille. Laissez ça pour les films. La réalité est qu’il n’y a que les champions qui peuvent vraiment vivre du MMA. Pour les autres, il n’y a que la passion de ce sport qui les dirige.

Le code moral du Judo nous enseigne que le respect c’est de faire naître la confiance.

Pour faire naître la confiance il faut savoir s’accepter avec ses différences. Le MMA n’est pas le judo mais il s’en nourrit techniquement comme il se nourrit de tous les autres sports de combats et arts martiaux. C’est la sa vraie richesse et la raison de son succès.

Je vous invite à venir assister à un de mes entrainement au Lagardère Paris Racing ou à la Séism Académy. Si vous trouvez toujours à l’issue d’une séance que nous faisons un sport de barbare, alors c’est que je suis devenu complètement fou et j’accepte de me faire interner.

Bertrand Amoussou

Président de la Commission nationale de MMA

Autres articles de MMA :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à  venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.